L’isolation thermique visée par le crédit d’impôt 2016

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique 2016 (CITE) est un dispositif fiscal qui a pour but de favoriser l’amélioration énergétique des logements en France. En réalisant des travaux comme le remplacement des fenêtres et en achetant des matériaux plus isolants, l’Etat permet aux foyers de faire des gains d’énergie et à terme d’alléger les factures de chauffage souvent salées en période hivernale.

Comment se détermine l’isolation thermique ?

fenêtre double vitrage

L’isolation de la fenêtre se définit par deux critères :

  • Le coefficient thermique Ug (glass): elle est l’unité universelle de mesure d’isolation. Elle exprime la capacité du vitrage à garder la chaleur dans le logement. Plus ce coefficient se rapproche de zéro meilleur sera l’isolation. Par exemple un vitrage simple obtient un coefficient de 6,8 là où une fenêtre en double vitrage est égale à 2,8mm.
  • Le coefficient thermique Uw (window): ce coefficient tient compte de la proportion fixe dans l’air autour du vitrage et son encadrement. A savoir que le coefficient réglementaire ne doit pas dépasser 2,3 W/m² °C.

L’intérêt du CITE

Le gouvernement a mis en place le CITE pour les limiter les pertes énergétiques dans les logements et notamment les pertes thermiques. Dans cet objectif, l’Etat prend en charge les matériaux et travaux de contribution aux économies d’énergie.
Une meilleure isolation est source d’économies importantes car les fenêtres mal posées ou aux vitrages trop fins causent une déperdition de chaleur.

Les conditions pour en bénéficier

La pose de nouvelles fenêtres plus isolantes ne peut être effectuée que dans la résidence principale de la personne qui souhaite les changer. La résidence doit avoir été construite au minimum deux ans auparavant. Les dépenses de remplacement de fenêtres sont allégées de 30%. Pour plus d’informations sur les conditions vous pouvez les retrouver en lisant l’article 200 du code général des impôts.

Les dépenses éligibles

Les travaux d’isolation thermique sont bien sûr concernés avec les dépenses liées à l’isolation des murs, le remplacement de fenêtres en passant au double vitrage et le changement de portes donnant sur l’extérieur.

Toutes les dépenses payées hors main d’œuvre de travaux entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2016 sont prises en compte avec un taux de crédit de 30%. Le montant ne peut pas dépasser 8000 euros pour une personne seule et 16000 pour un couple marié ou Pacsé.

A savoir que le CITE est cumulable avec l’éco-PTZ et sous réserve de ne pas dépasser le plafond de 25000 euros pour une personne et 35000 euros pour un couple marié ou pacsé.

Posted in Vitrerie.