L’alarme, un outil indispensable pour se sentir en sécurité

En 2013, 1 cambriolage se déroulait toutes les 84 secondes en France. Un chiffre inquiétant qui s’inscrit pourtant bien dans la réalité d’aujourd’hui. S’équiper d’un système d’alarme apparaît donc essentiel pour se protéger.

Autrefois réservés aux plus riches ou aux plus anxieux, les systèmes d’alarme sont devenus au fil des années indispensables. Face à des cambrioleurs toujours plus inventifs et dangereux pour commettre leur méfaits, y compris en zone rurale, de multiples offres existent pour se protéger. Mais avant de vous les présenter, voici quelques chiffres essentiels à retenir :

  • – 1 cambriolage toutes les 84 secondes, soit 600 000 en France en 2013.
  • 1 600 larcins par jour.
  • + 50 % de cambriolages de résidences privées ou secondaires entre 2008 et 2013.
  • – 80% des vols ont lieu en plein jour.
  • – Moins d’un cambriolage sur 2 est déclaré par les victimes.
  • – 80% des cambrioleurs pistent leurs cibles via les réseaux sociaux.

Pourquoi investir dans un système d’alarme ?

Les systèmes d’alarme (sonore) font rebrousser chemin aux cambrioleurs dans 90 % des cas. Investir dans cette protection vous offre automatiquement une quiétude beaucoup plus importante tout en limitant considérablement le risque de vous faire cambrioler.

Par ailleurs, un détecteur incendie (obligatoire à partir du 8 mars 2015) pourra vous faire économiser des milliers d’euros en cas de départ de feu dans votre propriété. Sachez qu’entre 6 000 et 10 000 incendies domestiques ont lieu chaque année en France. Cela n’arrive pas qu’aux autres…

Quelles sont les questions à se poser avant l’acquisition d’un système d’alarme ?

Avant toute chose, il faut choisir entre deux options : soit vous montez-vous-même l’ensemble du système, soit vous vous faites confiance à un professionnel. Après réflexion, vous optez pour le montage personnel ? Alors voici les bonnes questions à se poser avant d’entamer une quelconque démarche :

  • – Dans quel type de caméra investir ?
  • – Quel est le mieux : un système sans ou avec fil ?
  • – GPRS ou Wifi ?
  • – En cas de coupure d’électricité, comment est protégé le système ?
  • – Est-il possible de paramétrer par zone ?
  • – Que faire lorsque l’on a des animaux domestiques ?
  • – Le détecteur incendie est-il bien compris ?
  • – En cas d’arrachage, les éléments sont-ils bien protégés ?
  • – En cas d’absence, êtes-vous informés si l’alarme se déclenche ?
  • – Les capacités de branchements sont-elles suffisantes ?
  • – Quelles sont les garanties et assistances sont-elles proposées en cas de panne ?

Vous avez répondu à toutes ces questions ? Vous pouvez désormais choisir chaque élément. Pensez bien à prévoir toutes les prises électriques nécessaires à l’installation de votre système, et pensez surtout à les dissimuler pour que les cambrioleurs ne puissent pas y avoir accès.

plan alarme

Quels équipements  doivent être contenus dans votre système d’alarme ?

Plusieurs éléments sont essentiels :

  • – La centrale qui contrôle l’ensemble des appareils, c’est le cerveau du système
  • – Les détecteurs d’ouverture
  • – Le détecteur de fumée (obligatoire à partir du 8 mars 2015)
  • – Le détecteur de mouvement
  • – La caméra vidéo

Dans l’ensemble, le montage du système et le paramétrage ne sont pas difficiles. Suivez rigoureusement les consignes d’installation indiquées avec votre matériel.

La télésurveillance, une option capitale

La télésurveillance, que peu de systèmes en libre-service proposent, est très importante si vous êtes absents de votre domicile pendant un laps de temps conséquent (plusieurs jours, voire plusieurs semaines). Si l’alarme se déclenche, que vous n’êtes pas là et que vous n’avez pas opté pour la télésurveillance, vous n’aurez aucun contrôle sur ce qui se passe chez vous.

Connexion par internet

Certains opérateurs peuvent associer votre box ADSL à un système d’alarme. Une option intéressante puisque le système sera installé par des professionnels à moindre coût. Attention toutefois aux coupures de courants : dans ce cas, votre système deviendrait inefficace, sauf si vous optez pour une option de transmission GSM/GRPS. Enfin, le matériel est seulement mis à disposition, donc il ne vous appartient pas. En cas de de rupture de contrat de votre opérateur, vous devrez démonter tout votre système…

Le plus simple : faire appel à un professionnel

Pour ne pas faire de « bêtises » lors de l’installation, faire appel à un professionnel reste l’option la plus sécurisée. Surtout que depuis quelques mois, un certain nombre de professionnels proposent des offres clés en main. Tout est compris à l’intérieur : matériel, installation, assistance et paiement mensualisé. Vérifiez cependant les équipements, et notamment si vous êtes bien propriétaire du matériel.

Posted in Sécurité.