Comment sécuriser l’accès d’un immeuble collectif ?

Tout au long des articles de ce blog, nous détaillons régulièrement les solutions de sécurisation pour un appartement du choix de la serrure à l’installation d’une porte blindée ou de renforcements. Si ces solutions restent efficaces pour protéger l’accès de votre appartement, l’idéal est de bloquer la tentative d’intrusion dès l’entrée de l’immeuble en dissuadant les potentiels cambrioleurs.

interphone collectif

Image publiée par stockimages sur FreeDigitalPhotos.net

La sécurité de l’immeuble est au cœur des préoccupations des copropriétaires afin d’éviter d’éventuels vols dans les parties communes ou leurs dégradations, l’objectif premier restant la sécurité des propriétaires ou locataires ! Alors que l’accès est collectif, difficile de contrôler les allées et venues de l’ensemble des personnes entrant dans l’immeuble : locataires, services à domicile…

La décision de mise en place d’un système de sécurité est établie lors de l’assemblée générale avec un système de vote. Si un professionnel en exercice est installé dans l’immeuble comme un médecin ou dentiste, l’accès doit rester compatible avec son activité.

Contrôle de l’accès collectif : digicode, interphone, caméra… ?

La réflexion autour de la sécurité de l’immeuble ou de la copropriété doit faire l’objet d’une réflexion globale des copropriétaires. Elle ne concerne pas uniquement la porte d’entrée de l’immeuble mais l’ensemble des accès : garage, local à poubelles… Il ne s’agit pas d’une décision individuelle mais bien d’une préoccupation collective.

Un contrôle par digicode, lecteur de badge ou autre dispositif est généralement  installé aux côtés d’un interphone audio classique. Le digicode se révèle inefficace dès lors que le code n’est pas changé régulièrement, il peut être crié à tout visiteur par la fenêtre, que ce soit pour un ami ou un livreur.

L’interphone audio sollicite l’ouverture par l’un des occupants de l’immeuble mais encore faut-il s’assurer  que la personne n’ouvre pas au 1er venu et vérifie l’identité de la personne à l’entrée. Il est facile de se faire passer pour un vendeur ou un voisin ayant oublié ses clés…

Certains édifices privilégient un sas d’entrée avec deux portes verrouillées, un espace de sécurité avec une double sécurité pour limiter le risque d’effraction avec deux serrures différentes et/ou deux interphones.

Certaines résidences ou copropriétés n’hésitent plus à faire appel à une société de gardiennage pour une surveillance des lieux de nuit.

La vidéosurveillance

A la fois dissuasif et efficace, l’installation d’un système de vidéosurveillance pour un immeuble en copropriété fait l’objet d’une réglementation précise. Il n’est pas possible d’installer un dispositif au dessus de sa porte ou de sa place de parking pour un usage individuel :

–          Une déclaration auprès de la CNIL est obligatoire et suffisante si les caméras sont installées dans des lieux accessibles uniquement aux résidents.

–          Si les caméras sont dans des lieux ouverts et accessibles au public, il faut alors obtenir une autorisation auprès de la préfecture.

–          L’affichage d’un panneau informant de la présence de la vidéosurveillance est obligatoire.

L’inconvénient est que l’installation de vidéosurveillance peut s’accompagner d’une dégradation des systèmes d’éclairage de l’immeuble afin que la vidéo ne révèle que des images obscures de l’incident. Si nombreux modèles de caméras sans fil proposent une vision nocturne performante avec de nombreuses leds, il est possible que la caméra fasse également l’objet d’une attaque.

Idéal pour sécuriser les accès en identifier la personne souhaitant pénétrer dans l’immeuble, l’interphone vidéo collectif offre toutes les fonctionnalités nécessaires : haut-parleur, micro, caméra… L’ouverture à distance peut être effectuée par tout habitant de l’immeuble équipé d’un moniteur. Excellent compromis entre les solutions d’interphone ou de vidéosurveillance, le système d’interphone collectif sécurise efficacement l’accès collectif. Certains modèles permettent de communiquer d’un appartement à un autre en cas de doute sur l’identité de la personne ou de danger.

Posted in Nos conseils, Sécurité.